fbpx
La mort lancinante des organisations – STOP à la folie des excuses

Quand j’ai écrit mon livre Les excuses qui tuent. Devenir la meilleure version de soi-même en 2016, je ne savais pas qu’il serait encore plus pertinent en 2022.

Voici quelques exemples d’excuses qui plombent nos organisations :
  • Ouf! Ça va être difficile, pas certain d’être capable…
  • Ce sera trop risqué. On va se planter…
  • Je n’ai pas le temps. Je suis débordé…
  • Pourquoi encore tout changer? La recette fonctionne bien…
  • Pourquoi en faire plus? Tout le monde travaille juste pour lui…
  • Je suis fait de même! J’ai tout essayé, il n’y a rien à faire…
  • Nous n’avons pas le budget…
  • Pas dans ma description de tâches…
  • On ne me l’a pas dit, personne ne nous parle…
  • Je n’ai pas l’information nécessaire…
  • Ce n’est pas mon département/secteur…
  • Je dois suivre la procédure, remplir le formulaire…

Je suis certain que vous pourriez ajouter beaucoup d’autres exemples de non-imputabilité, de non-responsabilisation, de non-sens, autant de la part des gestionnaires que des employés.

Les travailleurs d’aujourd’hui ont de grandes connaissances, diplômes, compétences transversales, etc. Ils ont leurs réseaux sociaux professionnels. Ils assistent à des colloques, des formations techniques, utilisent des technologies avancées, etc.

Les gens n’ont jamais eu autant de possibilités d’être heureux au travail que dans leur vie privée, mais voilà que les travailleurs sont à bout de souffle. Notre société n’a jamais été aussi déprimée, au bord du gouffre et consommatrice de médicaments et autres soulagements artificiels.

Pourquoi l’humain ne cesse-t-il pas de se trouver des excuses pour s’assumer pleinement?

À la vitesse que nous laissons entrer les excuses et tolérons celle-ci dans nos vies, nous sommes sérieusement en danger tant comme société que dans nos milieux de travail.

En cette fin d’année particulière, si aujourd’hui nous disions « STOP » aux excuses, à quoi ressemblerait votre vie?

Votre environnement de travail serait-il plus agréable? Si tout un chacun assumait ses responsabilités, est-ce que nos relations humaines seraient meilleures?

Cessez de blâmer le voisin, le collègue, le gestionnaire, le ministre, le gouvernement, le vent, le soleil, la pluie, etc.

Prenez un miroir et regardez-vous sérieusement pendant de longues minutes, droit dans les yeux, sans fuir, sans baisser le regard, ou autres actions, et posez-vous sérieusement la question suivante :

Suis-je engagé envers moi-même dans ma vie?
Que se passerait-il en 2023, si…

Vous osiez dire vos peurs au lieu de les faire subir?

Vous disiez je t’aime aux gens qui vous entourent au lieu de vous taire?

Vous nommiez vos besoins au lieu de vous plaindre?

Vous décidiez de vivre pleinement heureux chaque jour au lieu d’être de mauvaise humeur, de maugréer et de critiquer?

Vous décidiez de vous assumer pleinement au lieu de subir le choix des autres?

Vous provoquiez des discussions inspirantes au lieu de dire que les gens sont nuls?

À vous d’être pleinement là chaque jour et de prendre les moyens pour y parvenir. Personne ne fera ce choix à votre place. Personne.

Notre société, nos organisations, entreprises, ne peuvent changer sans votre apport profond et personnel.

Comment transformer les entreprises si on ne peut changer que soi-même?
Bonne année 2023!
Partage cet article

Autre articles

Le fameux travail hybride

16 octobre 2023

Laisser un commentaire